#MeToo & la prostitution : les survivantes prennent la parole !

#ListentoSurvivors

A l’occasion de la journée internationale pour l’élimination des violences à l’encontre des femmes, 7 survivantes de la prostitution, venues de 5 pays (Afrique du Sud, Belgique, France, Irlande, Nigeria) ont apporté leur témoignage lors d’une soirée exceptionnelle organisée par CAP International, SPACE international, le Mouvement du Nid et Osez le Féminisme ! et soutenue par le Collectif Abolition 2012.

 

Rachel, Maïté, Pascale, Anne, Grace, Mickey, Rosen…

Toutes ont raconté, à leur manière et courageusement, la violence inouïe de la prostitution, ses conséquences et le fait qu’on n’y entre pas par choix. Elles ont rappelé que la lutte contre la prostitution avait pleinement sa place dans le mouvement #MeToo car il s’agit d’une violence sexuelle, qui ne peut être considérée ni comme du sexe, ni comme du travail. Elles ont pointé la responsabilité des clients et des proxénètes, sans qui le système prostitutionnel n’existerait pas, mais aussi des gouvernements qui échouent à prévenir, protéger et entendre les enfants victimes de violences sexuelles.

 

La soirée était marrainée par Ashley Judd, figure du mouvement #MeToo aux Etats-Unis et cofondatrice de Time’s Up, elle-même victime de violences sexuelles.

 

Plusieurs survivantes étaient également présentes à la marche #NousToutes contre les violences sexistes et sexuelles, à Paris, le samedi 25 novembre 2018.

 

Pour en savoir plus :

Le thread Twitter de Osez le féminisme ! retraçant la soirée

L’article du Parisien : Violences faites aux femmes : les “survivantes de la prostitution donnent de la voix”

 


Photos : Osez le féminisme !, Céline Trefle