Formations AdN National

Prostitution des personnes mineures et majeures

connaitre le système pour agir en prévention

Formation intra

La formation est organisée pour des salarié·es appartenant à la même institution. La session se déroule dans les locaux du commanditaire.

 

Nombre de participant·es : 6 à 12

 

Conditions financières : Le forfait comprend l’ensemble des activités pédagogiques et la documentation. Il ne comprend pas les frais de déplacement (hébergement, repas, transports) des formateurs·trices.

formation inter

La formation réunit des salarié·es de plusieurs institutions. La session se déroule dans les locaux de l’Amicale du Nid.

 

Nombre de participant·es : 10 à 12

 

Conditions financières : Le tarif s’entend par personne et comprend l’ensemble des activités pédagogiques et de la documentation.

formation – 3 jours (18h)


Objectifs pédagogiques

  • Formuler les indicateurs qui permettent de détecter le fait ou le risque prostitutionnel
  • Analyser l’impact sur les pratiques professionnelles que peuvent avoir les stéréotypes sur la prostitution véhiculés par la société
  • Reconnaitre les conséquences de la prostitution sur les individus
  • Lister les différentes formes d’exploitation sexuelle des personnes mineures et majeures
  • Définir le cadre juridique de la protection des mineur·es en situation d’exploitation sexuelle par la prostitution
  • Identifier les enjeux de la loi française n° 2016 – 444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
  • Distinguer les méthodes spécifiques qui sont appliquées dans la relation d’accompagnement des personnes qui ont été, qui sont en situation de prostitution ou en danger de l’être
  • Appliquer ces acquis dans sa pratique professionnelle pour agir en prévention

 

Contenus

  • Analyse différentielle des approches législatives de la prostitution dans l’Union Européenne
    • Le prohibitionnisme
    • Le réglementarisme / le professionnalisme
    • L’abolitionnisme

 

  • France : loi n°2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
    • Les apports majeurs de la loi
    • Les 4 piliers de la loi du 13 avril 2016

 

  • Le système prostitutionnel
    • Les causes structurelles
    • Les acteurs·trices du système
    • L’impact des stéréotypes sur les pratiques professionnelles

 

  • Les violences liées à l’activité prostitutionnelle
    • La passe
    • Les acheteurs d’actes sexuels – les « clients prostitueurs »
    • Les exploiteurs – les proxénètes

 

  • Les causes de la prostitution
    • Les causes structurelles
    • Les causes individuelles

 

  • Les conséquences de la prostitution
    • Psychiques
    • Physiques
    • Sexuelles
    • Sociales

 

  • L’accompagnement social des personnes en situation ou ayant connu une situation de prostitution
    • Les méthodes d’accompagnement social pour les victimes de la prostitution
    • Simulations d’entretiens sous forme de jeux de rôles, sur la base de récits de vie de personnes mineures ou majeures ayant connu une situation de prostitution

 

  • La prostitution des mineur·es
    • Loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale
    • Victimes mineures et majeures : de mêmes violences
    • Un contexte incitatif ; des signaux d’alerte
    • Prévention de la prostitution (Loi N° 2016-444 – Articles 312-16 ; 312-17-1 ; 312-17-1-1 du Code de l’Éducation)

 

 

Tarifs

Inter : 600€

 

Intra : forfait 6000€

formation – 2 jours (12h)


Objectifs pédagogiques

  • Formuler les indicateurs qui permettent de détecter le fait ou le risque prostitutionnel
  • Analyser l’impact sur les pratiques professionnelles que peuvent avoir les stéréotypes sur la prostitution véhiculés par la société
  • Reconnaitre les conséquences de la prostitution sur les individus
  • Lister les différentes formes d’exploitation sexuelle des personnes mineures et majeures
  • Définir le cadre juridique de la protection des mineur·es en situation d’exploitation sexuelle par la prostitution
  • Identifier les enjeux de la loi française n° 2016 – 444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
  • Appliquer ces acquis dans sa pratique professionnelle pour agir en prévention

 

Contenus

  • Analyse différentielle des approches législatives de la prostitution dans l’Union Européenne
    • Le prohibitionnisme
    • Le réglementarisme / le professionnalisme
    • L’abolitionnisme

 

  • France : loi n°2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
    • Les apports majeurs de la loi
    • Les 4 piliers de la loi du 13 avril 2016

 

  • Le système prostitutionnel
    • Les causes structurelles
    • Les acteurs·trices du système
    • L’impact des stéréotypes sur les pratiques professionnelles

 

  • Les violences liées à l’activité prostitutionnelle
    • La passe
    • Les acheteurs d’actes sexuels – les « clients prostitueurs »
    • Les exploiteurs – les proxénètes

 

  • Les causes de la prostitution
    • Les causes structurelles
    • Les causes individuelles

 

  • Les conséquences de la prostitution
    • Psychiques
    • Physiques
    • Sexuelles
    • Sociales

 

  • La prostitution des mineur·es
    • Loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale
    • Victimes mineures et majeures : de mêmes violences
    • Un contexte incitatif ; des signaux d’alerte
    • Prévention de la prostitution (Loi N° 2016-444 – Articles 312-16 ; 312-17-1 ; 312-17-1-1 du Code de l’Éducation)

 

 

Tarifs

Inter : 400€

 

Intra : forfait 4000€

sensibilisation – 1 jour (6h)


Objectifs pédagogiques

  • Analyser l’impact sur les pratiques professionnelles que peuvent avoir les stéréotypes sur la prostitution véhiculés par la société
  • Lister les différentes formes d’exploitation sexuelle des personnes mineures et majeures
  • Définir le cadre juridique de la protection des mineur·es en situation d’exploitation sexuelle par la prostitution
  • Identifier les enjeux de la loi française n° 2016 – 444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
  • Appliquer ces acquis dans sa pratique professionnelle pour agir en prévention

 

Contenus

  • Analyse différentielle des approches législatives de la prostitution dans l’Union Européenne
    • Le prohibitionnisme
    • Le réglementarisme / le professionnalisme
    • L’abolitionnisme

 

  • France : loi n°2016-444 du 13 avril 2016 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées
    • Les apports majeurs de la loi
    • Les 4 piliers de la loi du 13 avril 2016

 

  • Le système prostitutionnel
    • Les causes structurelles
    • Les acteurs·trices du système
    • L’impact des stéréotypes sur les pratiques professionnelles

 

  • Les violences liées à l’activité prostitutionnelle
    • La passe
    • Les acheteurs d’actes sexuels – les « clients prostitueurs »
    • Les exploiteurs – les proxénètes

 

  • La prostitution des mineur·es
    • Loi du 4 mars 2002 relative à l’autorité parentale
    • Victimes mineures et majeures : de mêmes violences
    • Un contexte incitatif ; des signaux d’alerte
    • Prévention de la prostitution (Loi N° 2016-444 – Articles 312-16 ; 312-17-1 ; 312-17-1-1 du Code de l’Éducation)

 

Tarifs

Inter : 200€

 

Intra : forfait 2000€

formation « sur mesure »


 

Vous avez besoin de contenus complémentaires ?

 

Notre équipe pédagogique conçoit votre formation sur mesure.

 

A qui s’adresse ces formations ?

Intervenant·es susceptibles de rencontrer, dans leurs pratiques professionnelles, des personnes en situation ou en risque de prostitution.

 

  • Intervenant·es sanitaires et sociaux : assistant·e social·e, éducatrice·teur spécialisé·e, conseiller·ère en économie sociale et familiale, conseiller·ère d’éducation, conseiller·ère en insertion professionnelle, infirmier·ère, sage-femme, auxiliaire de puériculture, puéricultrice·teur, médecin, médiatrice·teur social·e, conseiller·ère juridique, conseiller·ère conjugal·e, animatrice·teur, psychologue…
  • Intervenant·es des forces de l’ordre et de la justice : policier·e, gendarme, magistrat·e, avocat·e…
  • Étudiant·es dans ces domaines professionnels

 

 

Pré-requis

Les connaissances professionnelles relatives à la fonction exercée.

L’encadrement

Le séminaire est organisé, supervisé et animé par un Responsable formation, expert du système prostitutionnel.

 

  • M. Dominique Lhuillery – Responsable formation – Amicale du Nid
    30 ans d’expérience dans la formation professionnelle continue (dont 28 ans pour L’Amicale du Nid : 11 ans en tant que formateur – chargé d’insertion professionnelle auprès d’un
    public qui a connu une situation de prostitution ; 17 ans en tant que responsable formation pour organiser, réaliser, animer, superviser des formations sur la connaissance du système prostitutionnel auprès de professionnel·les du secteur sanitaire et social). Formation de formateur – C.N.F.A – Paris ; formation en ingénierie de la formation – C.E.P de la Sorbonne – Paris.

 

 

Les méthodes pédagogiques

Il est proposé aux participant·es d’échanger leurs points de vue et expériences professionnelles pour co-construire avec le groupe une connaissance commune sur le système prostitutionnel, avec l’alternance de méthodes pédagogiques co-actives et expositives.

 

 

Les outils pédagogiques

  • Techniques de brainstorming
  • Co-élaboration en petits groupes
  • Récits de vie
  • Jeux de rôles
  • Diaporamas
  • Vidéos
  • Dossier documentaire (notes de synthèse et documents illustrant les différentes interventions, bibliographie, filmographie, guide des associations françaises d’aide aux personnes victimes de la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle…)

Documents administratifs

  • Avant la session : un programme détaillé, un devis, une convention de formation et un règlement intérieur sont envoyés au commanditaire.
  • Pendant la session : les fiches d’émargement sont signées le matin et l’après-midi.
  • A la Fin de la session : une attestation de fin de formation est délivrée aux participant·es. Une évaluation mesurant la satisfaction vis-à-vis du contenu et du déroulement de la formation est complétée par les participant·es.

 

 

Conditions financières

  • Association loi 1901 non assujettie à la T.V.A selon l’article 261 du C.G.I.
  • Règlement par virement ou par chèque à réception de facture.
  • Les frais de transport, d’hébergement et de repas des participant·es. sont à leur charge.
Nous contacter par mail

Votre nom et prénom, ou le nom de votre structure

Votre email

Votre département

Votre message

Votre pièce-jointe